Asie-centrale.com

Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan

Accueil > Actualités > Politique > ELECTIONS PARLEMENTAIRES AU KIRGHIZISTAN

ELECTIONS PARLEMENTAIRES AU KIRGHIZISTAN

(Bruxelles, 4 mars 2005)

L’Union européenne a pris acte des conclusions préliminaires de la Mission d’observation électorale du BIDDH de l’OSCE concernant les élections parlementaires au Kirghizistan du 27 février 2005. L’Union européenne se félicite de la bonne coopération des autorités kirghizes avec la Mission ainsi que de l’inclusion à grande échelle de la société civile kirghize dans le processus électoral.

DECLARATION DE LA PRESIDENCE AU NOM DE L’UNION EUROPEENNE

Certains Etats membres ont envoyé des observateurs pour participer à la Mission d’observation électorale du BIDDH de l’OSCE.

L’Union européenne reconnaît que les élections ont été marquées par une plus grande compétitivité que les dernières élections en date et que les électeurs ont disposé d’un choix réel entre les candidats en lice dans de nombreuses circonscriptions. L’Union européenne apprécie l’introduction des mesures de transparence, qui ont contribué notamment à une amélioration considérable du processus électoral, du dépouillement des bulletins de vote et de la publication des résultats.

L’Union européenne regrette pourtant que les élections n’aient pas répondu aux engagements pris auprès de l’OSCE ni à d’autres critères internationaux en matière d’élections démocratiques dans un nombre de domaines importants et en particulier que la dynamique compétitive a été sapée par un achat répandu de votes, l’annulation de l’enregistrement de candidats ainsi que par un niveau bas de confiance des candidats et électeurs dans les institutions électorales et judiciaires.

L’Union européenne est également préoccupée par le non-respect de la liberté de la presse et la pression exercée sur les médias indépendants au Kirghizistan, qui a augmenté au cours de la campagne électorale. Le respect des valeurs démocratiques ne peut être assuré en l’absence de la liberté d’expression.

L’Union européenne appelle le gouvernement kirghize à poursuivre les réformes démocratiques et à prêter attention aux préoccupations exprimées en vue du deuxième tour des élections parlementaires et en vue des élections futures. L’Union européenne réitère sa disposition à collaborer avec le Kirghizistan pour la promotion et la mise en œuvre des valeurs et principes de l’OSCE, sur une base de confiance mutuelle.

© mercredi 9 mars 2005, par Adel

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.