Asie-centrale.com

Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan

Accueil > Actualités > Société > Inauguration de l’exposition consacrée à la célébration du 100e Anniversaire du (...)

Inauguration de l’exposition consacrée à la célébration du 100e Anniversaire du grand peintre kazakh Kasteev

Le Directeur général de l’UNESCO a inauguré, le mardi 2 novembre 2004, l’exposition ’La sérénité, l’humanisme et la force de vivre’ organisée au Siège de l’Organisation, dans le cadre de la célébration du 100e Anniversaire de la naissance du grand peintre kazakh Abilkhan Kasteev (1904-1973).

L’oeuvre du peintre Abilkhan Kasteev (1904-1973) constitue une importante contribution à l’art du XXe siècle en Asie centrale. Il est le fondateur de l’école professionnelle nationale de peinture et son oeuvre constitue « the Golden Treasury » de l’art kazakh. Sa participation à diverses expositions internationales a contribué à faire connaître son art à travers les pays limitrophes de la région, où de nos jours beaucoup de jeunes artistes s’inspirent de Abilkhan Kasteev. Des rétrospectives dans plusieurs pays de la région et au Siège de l’UNESCO sont prévues dans le cadre de cette célébration.

Abylkhan Kasteev est né à Chyzhyn, dans la région d’Almaty. Il a fait ses études à l’Ecole des Beaux-Arts Krupskaya / Moscou. Abylkhan Kasteev est le fondateur d’une école qui se fera une spécialité des scènes traditionnelles.

L’UNESCO est officiellement associée à cet anniversaire. Comme l’a souligné le Directeur général cette exposition « d’une part, permet de découvrir ou de redécouvrir un grand artiste, chantre de la culture et de l’art kazakh, une personnalité dont le travail, l’œuvre et la puissance créatrice ont marqué son pays et sont devenus de prestigieux symboles du patrimoine national. D’autre part, au-delà de sa valeur esthétique exceptionnelle, elle illustre de manière exemplaire le concept de diversité culturelle si cher à l’UNESCO ».

M. Matsuura a également rappelé que le Kazakhstan avait déjà été à l’honneur en juin dernier, en présence du Ministre de la culture Monsieur Esetzhan Kossubayev, à l’occasion de la cérémonie officielle d’inscription du premier site kazakh, le Mausolée Khoja Ahmed Yasawi, sur la Liste du patrimoine mondial. « Je me réjouis que les pétroglyphes du paysage archéologique de Tamgaly aient été inscrits cette année sur cette même liste, ce qui constitue une juste reconnaissance du très riche patrimoine culturel de ce pays » a déclaré le Directeur général qui s’exprimait en présence de l’Ambassadeur de la République du Kazakhstan en France,

M. Dulat Kuanychev ; du lauréat du Prix de la paix et de l’entente du Kazakhstan, M. Albert Fishler et du Président de l’Union des peintres du Kazakhstan, M. Erkin Mergenov.

© dimanche 14 novembre 2004, par Adel