Asie-centrale.com

Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan

Accueil > Actualités > Société > Kunya-Urgench, site culturel turkmène classé par l’UNESCO

Kunya-Urgench, site culturel turkmène classé par l’UNESCO

Kounya Ourghentch (160 km d’Ourgentch) est située au centre de l’ancien royaume de Khorezm. Envahie par les Mongols et par Tamerlan il en demeure quelques mosquées et mausolées datés des XIIe et XIVe siècles : le mausolée de Fakhr-ad din et celui du sultan Tekesh (datés du XIIe siècle), le minaret Kutiug Ternir (1320).

Kounya Ourghentch

Le Comité du patrimoine mondial, présidé par le Sud-africain Themba Wakashe, Directeur général adjoint pour le Patrimoine et les Archives nationales, a inscrit aujourd’hui un site culturel turkmène (Kounya Ourghentch)sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO !

Plus loin, devant de récentes fouilles, se dresse le haut portail d’un caravansérail du 14e siècle.
Cette excursion de la journée, au départ d’Ourghentch, nécessite douze heures de déplacement. Plusieurs cars arrivent fréquemment de Dachkhovouz, un car vient chaque jour de Noukous, et des cars « longues distances » traversent occasionnellement le désert depuis Achkhabad. N’oubliez pas de vous munir d’un visa de transit, nécessaire pour passer la frontière du Turkménistan.

La zone des monuments commence environ 1 km au sud du centre actuel de la ville, sur la grand route qui traverse le Kara-Koum vers Achkhabad. Après l’invasion mongole et son cortège de destruction, la construction tenait en Asie centrale.

Ainsi, le mausolée Tourabeg Khanym (construit vers 1370), abrite probablement les sépultures de la dynastie des Sufis qui gouverna le Khorezm entre les invasions mongoles et timourides. Le sous-œuvre du dôme s’orne de mosaïques multicolores magnifiques, non restaurées. Chacune des 365 figures géométriques représente un jour de l’année. En forme d’étoiles, elles donnent une impression générale de ciel nocturne.

Mausolée de Nadjmaddin Koubra. Le plus éminent des saints dans les annales de Gourgandj, Nadjmaddin Koubra, naquit à Khiva en 1145. Son mausolée (1320-1330) est le monument le plus fréquenté de la ville.

© samedi 30 juillet 2005, par Adel