Asie-centrale.com

Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan

Accueil > Actualités > Politique > Le problème du partage des richesses de la mer Caspienne

Le problème du partage des richesses de la mer Caspienne

Les cinq pays riverains de la Caspienne (dont quatre sont d’anciennes républiques soviétiques : la Russie, le Kazakhstan, le Turkménistan et l’Azerbaïdjan) n’ont pas réussi à conclure un accord général sur la définition de leurs frontières maritimes depuis que l’URSS a éclaté fin 1991.

Le Turkménistan souhaite que la visite lundi du président iranien Mahmoud Ahmadinejad contribue à un règlement rapide du problème du partage des richesses de la mer Caspienne, afin que du gaz naturel puisse être exporté vers l’Europe.

Une attention spéciale (...) sera accordée à la question d’une accélération du règlement du statut juridique de la mer Caspienne afin de développer ses ressources en hydrocarbures et de permettre de livrer du gaz naturel à l’Europe.

Les cinq pays riverains de la Caspienne (dont quatre sont d’anciennes républiques soviétiques) n’ont pas réussi à conclure un accord général sur la définition de leurs frontières maritimes depuis que l’URSS a éclaté fin 1991, ce qui ralentit le développement des vastes ressources énergétiques renfermées dans le sous-sol de cette mer. La Russie, le Kazakhstan et l’Azerbaïdjan sont parvenus entre eux à un accord auquel l’Iran et le Turkménistan n’ont pas souscrit.

© mardi 1er août 2006, par Adel

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document