Asie-centrale.com

Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan

Accueil > Actualités > Politique > Le secrétaire américain à la Défense Donald Rumsfeld visite la base américaine (...)

Le secrétaire américain à la Défense Donald Rumsfeld visite la base américaine de Bichkek

Le 25 juillet 2005 / Bichkek -Kirghizstan

Le président kirghiz Kourmanbek Bakiev, élu le 10 juillet, a demandé à plusieurs reprises que soit fixée une date-butoir pour la fermeture de la base américaine de Manas près de Bichkek installée depuis 2001.

Le secrétaire américain à la Défense Donald Rumsfeld veut obtenir le maintien au Kirghizstan de la base militaire américaine, alors que les autorités de ce pays d’Asie centrale, soutenues par la Russie, ont demandé qu’une date de fermeture soit fixée. La base militaire américaine de Manas et une autre base américaine en Ouzbékistan servent de bases logistiques pour les opérations militaires en Afghanistan lancées après les attentats du 11 septembre 2001. Le président kirghiz Bakiev cherche notamment à rassurer l’Ouzbékistan, qui demande aussi le départ des troupes américaines.

M. Bakiev est ainsi revenu sur des engagements pris en avril, alors qu’il n’était encore que président par intérim après la révolution de mars qui renversa le régime d’Askar Akaïev. Début juillet, les présidents des pays de l’Organisation de coopération de Shanghaï (OCS - Russie, Chine, Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan) ont demandé que soit fixée une date pour la fermeture des bases installées par la coalition internationale en Asie centrale.

Selon M. Rumsfeld, les Etats-Unis entretiennent de bonnes relations avec les pays d’Asie centrale mais la Chine et la Russie veulent reprendre le contrôle sur cette région...

La Russie, qui dispose elle aussi d’une base au Kirghizstan (depuis 2003 et distante d’à peine quelques dizaines de kilomètres de la base américaine), a indiqué vouloir y doubler ses effectifs, actuellement de quelque 500 soldats contre quelque 1.200 pour les Américains.

Mais le Kirghizstan a aussi besoin de capitaux américains : 50 millions de dollars que les Etats-Unis versent tous les ans pour l’utilisation de la base de Manas...

M. Rumsfeld se rendra ensuite au Tadjikistan, qui a ouvert son espace aérien à Washington et accueille quelque 150 militaires français depuis 2001 dans le cadre de la Force internationale d’assistance à la sécurité (Isaf) pour renforcer la stabilité en Afghanistan voisin.

© lundi 25 juillet 2005, par Adel

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document