Asie-centrale.com

Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan

Accueil > Actualités > Politique > Le sondage préélectorale effectué auprès des habitants d’Almaty au (...)

Le sondage préélectorale effectué auprès des habitants d’Almaty au Kazakhstan

Bulletin d’Informations sur les élections présidentielles au Kazakhstan

73,7% de personnes interrogées souhaitent participer au scrutin. 71,3% d’électeurs d’Almaty seraient prêts à exprimer leur suffrage au profit du Président actuel N. Nazarbayev, tandis qu’en faveur de Zh. Tuyakbay et de A. Baymenov voteraient 17% et 9,3% respectivement. Le candidat Y. Abylkassymov recueille 2% et M Yeleussizov - 0,4%.

AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE DU KAZAKHSTAN EN FRANCE

Le 7 novembre la Commission centrale électorale s’est adressée à tous les candidats avec une proposition de participer aux débats télévisés.

Les débats seraient organisés dans les studios de la chaîne de télévision « Khabar » le 17 novembre 2005 à 18.00 d’une durée de 90 min.

Les sujets suivants pourraient être débattus :
1) programmes et propositions des candidats dans le domaine de l’économie ;
2) programmes et propositions des candidats dans le domaine social ;
3) questions de la politique intérieure et extérieure.
La Commission a demandé les candidats de communiquer au plus tard le 10 novembre leurs réponses quant à leur participation aux débats télévisés.

L’agence « KazRATING » a rendu public le 7 novembre les résultats du sondage effectué auprès des habitants d’Almaty.

73,7% de personnes interrogées souhaitent participer au scrutin. 71,3% d’électeurs d’Almaty seraient prêts à exprimer leur suffrage au profit du Président actuel N. Nazarbayev, tandis qu’en faveur de Zh. Tuyakbay et de A. Baymenov voteraient 17% et 9,3% respectivement. Le candidat Y. Abylkassymov recueille 2% et M Yeleussizov - 0,4%.

Le sondage d’opinion préélectorale a été également réalisé auprès de l’électorat de la ville d’ Uralsk (Kazakhstan-Ouest). 3060 personnes ont été interrogées, dont 56,4% notent comme « excellente » et « bonne » leur disposition électorale et 38,1% - « suffisamment satisfaisante ».

Les résultats montrent que (tableau 1), la majorité d’habitants de la ville (75%) sont déjà déterminés d’exprimer leur vote, contre 17% qui ne sont pas encore décidés.

Тableau 1 Participation aux élections, ville d’Uralsk :

  • 15 octobre 30 octobre
  • 1. Oui 77,5% 75%
  • 2. Non 7,6% 8%
  • 3. Pas encore décidés 14,9% 17%

Quant à la préférence des électeurs en terme de candidats (tableau 2), au 30 octobre N. Nazarbayev reste largement en tête des favoris avec 67,1 %. Son adversaire Zh. Tuyakbay est crédité de 7,1% de voix, alors qu’à la victoire de 3 autres candidats croient une extrême minorité d’électeurs.

Tableau 2 :

  • Candidats Si les élections avaient lieu le dimanche prochain, pour qui voteriez-vous ?
  • 15 оctobre 30 octobre
  • 1. Y Abylkassimov 0,6% 0,5%
  • 2. A Baymenov 0,9% 1,3%
  • 3. M Yeleussizov 0,0% 0,1%
  • 4. N Nazarbayev 76,4% 67,1%
  • 5. Zh Tuyakbay 4,7% 7,1%

La Commission centrale a publié un communiqué sur la composition des commissions électorales territoriales et de celles d’arrondissements et de quartiers.

Depuis l’amendement de la loi constitutionnelle portant « les élections en République du Kazakhstan » en avril в 2004, les commissions territoriales et celles d’arrondissements et de quartiers sont constituées par des maslikhates (représentation d’élus locaux) sur la base des propositions des partis politiques.

Chaque parti a le droit de présenter un candidat dans chacune des commissions électorales correspondantes. Une formation politique est également en droit de proposer un candidat qui n’est pas forcément son membre.

Les modalités de formation des commissions électorales adoptées par le Kazakhstan a un caractère plus démocratique que celles prévues par les engagements de l’OSCE. Ainsi, le paragraphe 4.1 de la Liste des engagements prévoit que « l’organe responsable de l’organisation des élections doit se constituer des professionnels, dont il est exigé d’agir d’une manière impartiale ». Cela signifie que les états-membres de l’OSCE déterminent eux-mêmes les modalités de formation des organes électoraux. Dans beaucoup de pays de l’OSCE les scrutins sont organisés et tenus par des fonctionnaires d’organes exécutifs locaux et des ministères de l’intérieur.

Les places dans les commissions électorales ne sont pas attribuées automatiquement aux partis politiques uniquement en raison de leur existence dans l’arène politique. En effet, l’article 7.6 du texte de Copenhague prévoit que l’état « accorde aux partis et formations politiques des garanties juridiques qui leur permettent de concurrencer sur la base d’égalité devant la loi et les organes du pouvoir ».

Au Kazakhstan 9803 commissions électorales sont formées à tous les niveaux. Elles sont composées de 56 814 représentants des partis politiques, ce qui représente 82,8 % par rapport à l’ensemble des membres :

  • Parti agraire - 7516 (11,0%) ;
  • Parti civil du - 7818 (11,4%) ;
  • Parti démocratique « « Ak zhol » - 3020 (4,4 %) ;
  • Parti démocratique - 185 (0,3 %) ;
  • Parti social-démocratique « Aouyl » - 7775 (11,3 %) ;
  • Parti communiste populaire - 144 (0,2 %).
  • Parti communiste - 1312 (1,9 %) ;
  • Parti des patriotes- 4335 (6,3 %) ;
  • Parti « Rukhanyat » - 6312 (9,2 %) ;
  • Parti républicain « « Assar » - 8929 (13,0%) ;
  • Parti républicain politique « Otan » - 9468 (13,8%) ;

Le 7 novembre le Premier Ministre M Danyal Akhmetov a reçu en audience le Chef de la Représentation de la Commission Européenne à Almaty A. Meer.

Au cours de discussion les deux parties ont constaté que la coopération commerciale et économique entre l’UE et le Kazakhstan est développée dans le cadre de l’Accord sur la coopération et le partenariat. La place la plus importante dans les échanges commerciaux entre le Kazakhstan et l’UE tiennent l’Italie (29,7%), la France (18,9%) et l’Allemagne (13,1%). Les pays de l’Union Européenne ont investi dans l’économie du Kazakhstan près de 10 milliards de dollars US.

A. Meer dans une interview au journal « Liter » le 8 novembre a déclaré : « Nous considérons la volonté du Kazakhstan de présider l’OSCE en 2009 comme un signal d’empressement de suivre le cours d’évolution démocratique, car un pays qui avance sa candidature à un poste de très haute responsabilité doit se conformer rigoureusement aux principes de cette organisation. Nous avons étudié avec intérêt le récent discours du Chef de l’état devant les députés, dans lequel il a annoncé le programme du développement démocratique du 2006 au 2011, et nous attendons avec impatience sa mise en oeuvre. Dans ce contexte, les élections du décembre acquièrent pour nous une importance particulière. L’Union Européenne envoie ses observateurs aux élections qui feront partie de la grande équipe de l’OSCE ».

Le Président du parti « Assar », député Mme Darigua Nazarbayeva, en visite dans la région de Zhambyl, a appelé les électeurs de lier les candidats à la présidentielle par le mandat impératif. Le candidat élu serait dans l’obligation de résoudre les problèmes les plus importants de la région - le développement des petites villes, l’approvisionnement en eau potable, la lutte contre la pauvreté.

Le 8 novembre le coordinateur de l ‘association publique « Comité de contrôle des élections » Toléguen Tortayev a présenté le premier compte-rendu intermédiaire réalisé sur la base de l’examen à la conformité à la législation électorale des publications des médias, des interventions publiques des candidats et de leurs administrations.

Le « Comité » note avec satisfaction que « ces derniers temps il y a eu des changements substantiels positifs en matière d’amélioration de la base juridique du processus électoral. Aujourd’hui au Kazakhstan toutes les conditions nécessaires pour les élections du Président honnêtes et justes sont créés ». En même temps, le « Comité » met l’accent sur le fait que « le processus électoral exige de tous ses participants une soumission complète aux normes claires et unifiées du droit électoral et à la lutte politique honnête ».

Le 9 novembre La Commission centrale électorale a présenté la nouvelle version de son site internet « www.election.kz».
Le site met en disposition du public des informations en kazakh, russe et anglais concernant le fonctionnement et les activités de la Commission, la législation en matière électorale et le déroulement de la campagne des Présidentielles du 4 décembre.

La version anglaise du site est appelée à faciliter aux observateurs internationaux et aux représentants des médias étrangers l’accès aux informations sur le déroulement de la campagne électorale et l’organisation de leur mission de surveillance d’une manière efficace et objective.

Des observateurs étrangers à long terme se mettent à accomplir leur mission. Afin d’apporter une aide nécessaire aux observateurs internationaux et représentants des médis la Commission centrale électorale a mis en place 16 centres d’assistance.

Selon l’information de la Commission, au 10 novembre, sur la proposition du Ministère des affaires étrangères, sont accrédités 281 observateurs étrangers.

Dans le but de faciliter l’accréditation des experts internationaux, le Ministère a simplifié la procédure d’obtention des visas d’entrée au Kazakhstan.

© mercredi 30 novembre 2005, par Adel