Asie-centrale.com

Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan

Accueil > Actualités > Société > Près de 700 cadavres de phoques sur les plages kazakhes de la mer (...)

Près de 700 cadavres de phoques sur les plages kazakhes de la mer Caspienne

En 2000, 12.000 phoques de la Caspienne, adultes pour la plupart, avait été emportés par cette maladie, un coup dur pour cette espèce dont la population est en chute libre : plus d’un million d’individus au début du XXe siècle contre seulement 100.000 actuellement.

Près de 700 cadavres de phoques de la mer Caspienne, essentiellement des petits, ont été retrouvés sur les plages du Kazakhstan (ouest), selon un bilan annoncé par les autorités de ce pays d’Asie centrale, qui peinent encore à expliquer cette hécatombe.

Depuis le 30 mars, ce sont 674 phoques, dont 524 bébés, qui ont été retrouvés sur les plages de la région kazakhe de Manguistau, sur la rive orientale de la Caspienne, selon l’antenne locale du ministère de l’Ecologie.

Pour l’instant, les autorités ne parviennent pas à expliquer ces décès, même si elles estiment probable qu’il s’agisse d’une épidémie de maladie de Carré, aussi appelée « peste des phoques ».

« La cause pourrait être la maladie de Carré qui apparaît lorsque l’hiver a été chaud », a expliqué Kajimourat Khaïrouchev, le responsable régional du ministère des Situations d’urgences.

En 2000, 12.000 phoques de la Caspienne, adultes pour la plupart, avait été emportés par cette maladie, un coup dur pour cette espèce dont la population est en chute libre : plus d’un million d’individus au début du XXe siècle contre seulement 100.000 actuellement.

Les organisations de défense de l’environnement estiment que ce phénomène pourrait être du en partie à la pollution croissante des eaux de la mer Caspienne, une région en pleine expansion économique en raison de ses gigantesques réserves d’hydrocarbures.
Les rejets chimiques et industriels seraient responsables de l’affaiblissement des défenses immunitaires des animaux, les rendant plus vulnérables au virus de la maladie de Carré.

L’Azerbaïdjan et le Turkménistan, deux autres pays riverains de la Caspienne, n’ont signalé aucune découverte de cadavres de phoques.

© samedi 28 avril 2007, par Adel

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document