Asie-centrale.com

Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan

Accueil > Actualités > Politique > Les élections législatives dans la République du Kazakhstan

Les élections législatives dans la République du Kazakhstan

Bruxelles, 8 octobre 2004

dimanche 10 octobre 2004, par Adel

L’Union européenne prend acte des élections législatives qui se sont tenues le 19 septembre 2004, avec un deuxième tour le 3 octobre 2004, dans la République du Kazakhstan. Par ailleurs, l’Union européenne reste préoccupée par le fait que deux dirigeants influents de l’opposition, MM. Galymzhan Zhakianov et Bulat Abilov, n’ont pas pu se présenter aux élections.

ELECTIONS LEGISLATIVES DANS LA REPUBLIQUE DU KAZAKHASTAN - DECLARATION DE LA PRESIDENCE AU NOM DE L’UNION EUROPEENNE

L’Union européenne salue la déclaration sur les constatations et conclusions préliminaires de la mission internationale d’observation des élections (MIOE), dirigée par l’OSCE/BIDDH, et se félicite des améliorations intervenues depuis les dernières élections.

Parmi celles-ci figurent les améliorations apportées au droit électoral, destinées à renforcer la transparence du processus électoral global. L’Union européenne accueille également avec satisfaction d’autres évolutions positives relatives à l’enregistrement des partis et aux observateurs nationaux, dont fait état le rapport de la MIOE.

Toutefois, l’Union européenne note aussi que, selon les conclusions de la MIOE, le processus électoral n’a pas respecté, à bien des égards, les engagements pris vis-à-vis de l’OSCE ni d’autres normes internationales en matière d’élections démocratiques. Certains des problèmes portés à l’attention des autorités du Kazakhstan avant les élections se sont en effet confirmés pendant la période préélectorale et le jour du scrutin. Au nombre de ces problèmes figuraient la mise en place non transparente du système de vote électronique ainsi que la grande partialité des médias dans leur couverture de la campagne.

D’autres problèmes ont également eu une incidence négative sur la confiance des électeurs dans le processus électoral. Ainsi, on a observé des difficultés liées à certains aspects du fonctionnement de la commission électorale centrale, à la composition des commissions électorales, au système de traitement des plaintes et au manque de précision des opérations d’inscription des électeurs.

En outre, l’Union européenne note que de nombreux bureaux de vote ne disposaient pas du règlement de vote. À cet égard, l’Union européenne engage les autorités kazakhes à mener une enquête exhaustive sur les graves allégations avancées par les partis politiques selon lesquelles ces élections ont été entachées de pratiques frauduleuses dans nombre de bureaux de vote.

Par ailleurs, l’Union européenne reste préoccupée par le fait que deux dirigeants influents de l’opposition, MM. Galymzhan Zhakianov et Bulat Abilov, n’ont pas pu se présenter aux élections.

L’Union européenne encourage les autorités du Kazakhstan à poursuivre leurs efforts pour améliorer le cadre des élections et à prendre les mesures nécessaires pour faire en sorte que les prochaines élections respectent pleinement les normes internationales. L’Union européenne est prête à proposer son aide à cet égard, en coopération avec l’OSCE.